sac de goûter - projet couture enfant

Le sac de goûter champêtre

25 avril 2019


Comme prévu, pendant les soldes d’hiver, nous avons dévalisé le magasin de tissus, à coups de morceaux de 50cm et de 1m… Quelques cretonnes unies et beaucoup, beaucoup d’imprimés enfant… forcément dans les tons roses (ça vous étonne, vous ? 😀 ) et dans les tons bleus (mes couleurs préférées maman !). En parallèle, suite à de nombreuses recherches sur Internet, j’ai également trouvé un livre avec des idées assez simples qui sortent des traditionnelles pochettes et hop ! Commandé et arrivé à la maison… Maman, on va faire ça, et puis ça, et puis ça… Et heureusement qu’on a acheté plein de coupons !!

Beaucoup de cretonnes à motifs
Une belle pile de coupons pour tous les futurs projets

Sachant que chaque projet doit avoir son utilité, j’ai proposé à la puce qu’on réalise un sac à goûter pour aller au poney… et pour les sorties d’école nécessitant un pique-nique. Ça tombait super bien d’ailleurs car trois jours après, il était prévu une sortie au cirque et les enfants devaient amener leur repas. Pour le coup, j’ai adapté un des projets du livre que j’ai acheté (ben oui, je ne peux pas tout inventer non plus !!) parce que je trouvais leur système de fermeture de sac intéressant.

Retour dans le panier de tissus pour dénicher celui qui conviendra, c’est-à-dire pas trop fin et en même temps qui plaise à la future propriétaire. Cette dernière a jeté son dévolu sur un coton épais que j’avais déjà utilisé pour retapisser son fauteuil enfant (je ne vous en ai pas encore parlé de ce super projet d’ailleurs ! Promis, je me rattrape bientôt 😉 ) Bon en avant !

Comment faire ?

L’idée est la suivante : un rectangle de tissu plié en deux, une fermeture avec un lien qui permet de faire un nœud et des bretelles, histoire que ce soit plus simple à porter. Dans les faits, cela ressemble fort aux sacs de piscine, vous savez ces sacs tout simples dont la fermeture par lacets sert également de bretelles. N’ayant pas d’œillets à disposition, j’ai opté pour les bretelles fixes, et pour la fermeture, comme je le disais, c’est pris sur le livre. Il suffit de faire une glissière et de faire sortir les liens par une boutonnière. Je vous propose également dans l’illustration ci-dessous une version plus simple sans boutonnière 😀

explications pour réaliser le sac

Une fermeture avec boutonnière

Le truc, c’est que la machine de Pitchounette ne permet pas de faire de boutonnières. J’ai donc sorti la mienne que j’ai passé quinze plombes à régler parce que les dernières choses que j’avais réalisées étaient des housses de matelas en tissu automobile et la housse de son coussin à bascule en simili-cuir (autant dire qu’il fallait tout re-régler pour du tissu moyennement épais). Après avoir enfin réussi à faire cette fichue boutonnière, nous avons mis environ 10 minutes à coudre les différents éléments. J’ai pris la longueur des bretelles par rapport à celles de son cartable, deux rectangles assez fins pliés-cousus et hop ! Voilà deux bretelles !

Testé et approuvé !

Alors au final, nous avons un sac qui permet de tenir une gourde, un sandwich, une compote, un sac de chips et deux gâteaux, qui ferme pas trop mal… et niveau réalisation, Pitchounette fait ses coutures de plus en plus droites (ça cafouille encore sur la fin de la ligne généralement), réussit à enfiler le fil de plus en plus vite. Quant à moi, je reste assise à côté d’elle, juste pour vérifier et la conforter, mais je ne touche plus à la machine 😀

Trop contente d’elle, le sac a été testé et approuvé le lendemain à la sortie d’école ! Maintenant, il faut qu’on fasse un sac-cartable pour sa poupée… Il doit me rester du simili-cuir quelque part 😉

144 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.